Inscrivez-vous aux portes ouvertes de l'ENSTIB

JOURNÉE INTERNATIONALE À L’ENSTIB

Actualité du

L’équipe des Relations Internationales de l’école proposait ce 12 janvier aux étudiants, une matinée d’échanges avec les représentants des Universités d’Inverness (Écosse), Florence, Chicoutimi (Québec) et Mendel (République Tchèque). Cette matinée de rencontre, organisée deux fois par an, a pour objectif de présenter aux étudiants des exemples concrets de mobilités internationales, au cœur des universités partenaires, à travers des témoignages d’étudiants et des échanges avec les représentants des Campus internationaux.

Neil Cleland et Joachim Boehm, de la Scottish School of Forestry, ont présenté un exposé détaillé des conditions d’accueil et d’enseignements de leur école, en faveur des étudiants étrangers. L’école accueille en effet une large communauté d’étudiants, venant du monde entier. Ces derniers sont logés à proximité de l’école. Une partie des cours a lieu sur le terrain, dans la forêt qui entoure le site. Les enseignements sont variés, avec notamment l’étude des micro forêts urbaines, destinées à réguler la température des villes. Si le visa est désormais nécessaire, pour se rendre en Ecosse, des accords sont en cours, pour se substituer à Erasmus, réservé aux membres de l’Europe.

Giacomo Goli, de l’Université d’Agriculture de Florence, a présenté le cursus accessible aux étudiants étrangers, ainsi que l’organisation de l’accueil de ces derniers sur le Campus. A noter que la plupart des cours dispensés à Florence se font en italien.

L’Université de Mendel en République Tchèque, a fait l’objet d’une double présentation. La première, par David Sis, en charge des relations internationales, avait pour objectif de détailler les différentes formations proposées sur le Campus, ainsi que l’accompagnement des étudiants étrangers. La seconde, par Marc Reveillere, étudiant à l’ENSTIB, présentait le semestre qu’il venait d’effectuer à Mendel. La destination propose un très bon retour sur investissement, tant par le niveau des enseignements dispensés, que par la qualité de vie étudiante du Campus.

Pierre Vallée, étudiant ENSTIB actuellement à l’Université de Chicoutimi pour un double diplôme DESS gestion de projet, a ensuite partagé son expérience. Il est à l’Uqac depuis 6 mois, en compagnie de trois autres enstibiens. Les conditions d’accueil du Campus sont excellentes et les enseignements particulièrement intéressants. Les étudiants ont peu de cours, mais de nombreux projets à traiter, sur lesquels ils doivent travailler en autonomie. Le rythme de travail est variable, avec des périodes peu chargées, qui permettent de profiter des nombreux atouts de la nature canadienne, et d’autres beaucoup plus intenses, notamment en termes de rendus. La vie locale est agréable et tous ont trouvé un emploi étudiant, qui leur permet d’assurer un séjour à moindre coût.