Inscrivez-vous aux portes ouvertes de l'ENSTIB

Clap de fin sur l’édition 2022 des Défis du Bois 3.0

Actualité du

Du 14 au 21 mai, 50 jeunes architectes, ingénieurs et compagnons du devoir ont réalisé une construction en bois dont le sujet était « une loge sylvestre ». L’année 2022 a vu pour la 7ème fois la formule lancée en 2015, visant à produire des structures prototypes, pouvant être exploitées par un partenaire. Il s’agit d’inscrire l’ancrage de la manifestation dans les enjeux actuels, numériques et environnementaux, tout en intégrant une dimension professionnelle toujours plus forte. Le partenaire 2022 était la commune de Fontenoy le Château, sur le territoire de la forêt de Darney la Vôge, candidate au label Forêt d’Exception.

Ainsi, l’ENSTIB, l’ENSarchitecture de Nancy et les Compagnons du Devoir et du Tour de France travaillent à anticiper les évolutions impactant les enseignements et font progresser leurs disciplines dans un contexte territorial porteur élargi. Après 11 ans d’archi-structures, les Défis du Bois proposent depuis 8 ans une nouvelle approche pour cette aventure pédagogique, technique et humaine. Il s’agit de s’intéresser aux micro-architectures pour être poétique, humain et durable. Construire avec des ressources qui s’affaiblissent, anticiper les conséquences d’un dérèglement climatique qui modifiera notre environnement, considérer la rapidité du développement des technologies du numérique sur nos modes de vie.

A l’issue de la semaine de travail, le jury a choisi la structure A’CAPELLA, comme son Prix des Défis.

Témoignage de l’équipe « Comme dans de nombreux groupes la divisions en 3 modules en plan a été rapidement intuitive pour répondre aux problématiques de préfabrication et de transport. Pour ce qui est de la façade l’idée de Chapelle nous a amené à dessiner un triangle, puis à en arrondir les côtés pour gagner en spatialité en maintenant la même emprise au sol. Une fois ces principes fixés, on a travaillé la structure dans les détails pour la rendre la plus efficace et élégante possible. L’étape la plus chronophage a été la préfabrication dans la halle, mais elle s’est réalisée de manière assez efficace et organisée et nous a permis de gagner du temps pour l’assemblage des éléments sur le site. La plus grande difficulté commune à tous, au-delà du peu de temps imparti pour le chantier, a été d’enchaîner autant de longues journées de travail manuel alors qu’une grande majorité des participants n’avaient que très peu d’expérience en construction. Mais les difficultés rencontrées et l’intensité de la semaine partagée ont renforcé les liens entre les participants et nous rendent d’autant plus fiers des résultats et de la variété d’idées réalisées jusqu’au bout. »

Découvrez sur ce lien les Défis 2022 au jour le jour

Ici le palmarès 2022